«

»

fév 07

Costa Rica : le visage de la révolution verte

Le Costa Rica est un pays modèle en terme d’écotourisme et de la préservation de la biodiversité et que les autres pays sont censés d’en faire autant.

En supprimant son armée en 1949, le Costa Rica a consacré depuis plus de 50 ans le budget alloué aux militaires pour  promouvoir la politique sociale et environnementale. Avec 26% de territoire couvert dans des parcs nationaux, ce pays est devenu une préfiguration de l’écotourisme et de la préservation de la biodiversité.

La neutralité climatique est un  engagement environnemental pour ce pays pour 2021 grâce à sa capacité de produire 95% d’électricité verte tiré de la géothermie, des centrales hydroélectriques, des sources thermales et fréquemment de l’énergie éolienne qui lui fait classer le record de production d’électricité éolienne par habitant de toute l’Amérique latine, tout en menant une politique active de reboisement. Aucun pays riche n’a eu cette ambition d’atteindre un tel objectif de lutter contre les émissions de gaz à  effet de serre et la préservation de l’environnement.

foret costra rica

La révolution verte au Costa Rica

Les politiques vertes

Ne possédant ni pétrole, ni charbon, le Costa Rica a profité naturellement de sa richesse énergétique, ainsi le choix  pour les énergies renouvelables a été décréter par sa géologie et sa géographie : L’eau a permis a ce pays un développement considérable de l’électricité hydraulique qui a réussi rapidement à couvrir les zones rurales. On compte actuellement un dotation de l’électricité pour 98% de la population. Si les autres pays voisins on tous dilapider des milliards tous les ans aux dépenses militaires, le Costa Rica a supprimé son armé tout en allouant le budget qui est censé être alloué a ce dernier à des fins de développement économique, social et sanitaire que la population s’en réjouit actuellement tels que l’élimination des maladies tropicales, l’augmentation du taux d’alphabétisation de 95%, la progression des droits des femmes.

Le reboisement intensif a permis pour le Costa Rica de gagner une superficie de forêt importante et attirant  plus de 2 millions de touristes chaque année. En 2007, plus de 5 millions d’arbres ont été plantés soit l’équivalent de 1,25 arbre par habitant. Le reboisement permettra d’ailleurs selon les engagements de ce pays de neutraliser totalement les émissions de CO2 en 2021. Cet objectif est réalisable si l’on va annexer à cela la pleine partie de ses énergies renouvelable et le fait que la population est moins énergivore en terme de chauffage et de climatisation, de plus que les températures annuelles se situent entre 18°C et 25°C.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>