«

»

déc 17

Signalement obligatoire des aliments allergènes dans les restaurants

L’Union européenne oblige les restaurateurs à mentionner dans leur carte la présence de certains produits allergènes depuis le 13 décembre. L’objectif est d’aider les consommateurs à mieux manger et à protéger les personnes qui font une intolérance alimentaire.

14 produits sont concernés par cette décision. Leur présence dans un plat, même en quantité infime doit être clairement précisée dans la carte du restaurant. Il s’agit entre autres du lupin, du dioxyde de soufre, du céleri, des graines de sésame, de la moutarde, de crustacés, de poissons, de soja, de lait, de céréales…Face à cette obligation, les établissements ont été contraints de refaire leur carte ce week-end. A chaque modification de celle-ci, une mise à jour doit être effectuée. Par ailleurs, tous les clients qui fréquentent l’établissement doivent pouvoir accéder au menu et à toutes les recettes.

Une mesure bénéfique aux consommateurs

La mesure concerne aussi bien les produits frais que ceux préemballés. S’agissant des graisses végétales et des huiles, le fournisseur doit préciser s’il s’agit d’un produit à base de graines de palme, de tournesol, d’arachide, de colza ou autre. Il en est de même pour les ajouts de protéines. L’exigence va plus loin en obligeant les restaurateurs à mentionner la technique de pêche, la zone de capture, le nom commercial et le nom de l’espèce pour les poissons. Quant aux viandes, elles doivent être présentées dans leur état s’il s’agit de reconstitution. La réglementation sera appliquée vers la fin de l’année au moment de sa publication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>